La Fête des Lumières - Divali

Festival des lumières de Divali

Le Divali est le plus grand festival hindou, célébré en Inde et dans le monde entier avec joie et enthousiasme.

Les autres religions qui observent le DiVali sont les Jaïns, les Sikhs et les Bouddhistes.
Le nom Divali est lui-même une contraction du mot sanskrit Deepavali, qui se traduit par "rangée de lampes". Le Divali consiste à allumer de petites lampes à huile en argile pour signifier le triomphe du bien sur le mal.



La date du festival Divali 2012 est le mardi 13 novembre et en 2013, le 3 novembre. Selon la tradition hindoue, la date de Divali tombe le 15e jour de la quinzaine noire du mois hindou de Kartik, ou sur l'amavasya, la nouvelle lune qui tombe pendant le signe du Scorpion dans le calendrier occidental, en octobre~novembre.

Pendant le Divali, les célébrants portent de nouveaux vêtements et partagent des friandises et des collations avec les membres de leur famille et leurs amis. La plupart des communautés d'affaires indiennes commencent le nouvel exercice financier le premier jour du Divali.
Le festival de Divali se déroule sur cinq jours, tandis que le troisième jour est célébré comme la principale fête des lumières. En ce jour propice, les gens allument des diyas et des bougies tout autour de leur maison, et exécutent la Lakshmi Puja le soir en recherchant les bénédictions divines de la déesse de la richesse.

La fête de Divali comprend également des feux d'artifice colorés et l'échange de cadeaux aux personnes chères. L'allumage de diyas (lampes) en terre est une façon d'honorer Dieu pour la récente récolte et l'obtention de la santé, de la richesse, de la connaissance, de la paix, de la valeur et de la renommée.

Ils expriment également leur bonheur en décorant leur maison, en faisant éclater des pétards et en participant à un somptueux festin.
Dans les villages, le bétail est orné et vénéré par les agriculteurs car il constitue la principale source de revenus. Dans le sud de l'Inde, les vaches se voient offrir une vénération particulière car elles sont censées être l'incarnation de la déesse Lakshmi et sont donc parées et vénérées ce jour-là.

La Lakshmi Puja est exécutée le soir, lorsque de minuscules diyas d'argile sont allumées pour chasser les ombres des mauvais esprits, des chants de dévotion à la louange de Lakshmi sont chantés et des friandises traditionnelles sont offertes à la déesse.

Divali commémore le retour de Lord Rama, de Sita et de Lakshman de son exil de quatorze ans et la victoire sur le démon-roi Ravana. 

Pour célébrer joyeusement le retour de leur roi, les habitants d'Ayodhya ont illuminé le royaume avec des diyas (lampes à huile) en terre et des pétards éclatés. Cela symbolise la victoire de la justice et la levée des ténèbres spirituelles en célébration de la victoire du bien sur le mal ~ et la gloire de la lumière. Dans le jaïnisme, Divali marque l'obtention du moksha ou nirvana par Mahavira en 527 av.

Dans le sikhisme, Deepavali commémore le retour du gourou Har Gobind Ji à Amritsar après la libération de 52 rois hindous emprisonnés au Fort Gwalior en battant l'empereur Jahangir; le peuple a allumé des bougies et des diyas pour célébrer son retour. C'est la raison pour laquelle les sikhs appellent également Deepavali Bandi Chhorh Divas, "le jour de la libération des détenus". Deepavali est largement célébré en Inde et au Népal.

 

Le retour du Dieu Rama à Ayodhya

La quinzième nuit sombre du mois d'Ashwin, selon le calendrier hindou, est célébrée en grande pompe par les hindous en Inde ainsi que par les hindous vivant à l'étranger. C'est le jour où, vers 5'000 avant J.-C., le Dieu Rama est revenu à Ayodhya. Le royaume tout entier a dansé de bonheur pour retrouver son roi idéal.

Le puissant mais moral Lord Rama a mis fin à l'ère d'Asura Ravana au Lanka. Il a fait en sorte que la justice et la vertu l'emportent sur le vice. Le retour de Rama à Ayodhya marque de nombreux événements en même temps. Avant son retour à Ayodhya, Shri Rama avait fait de Bhibhishan le roi de Lanka. Fidèle à la morale, il a fait subir à Sita, sa femme, l'épreuve du feu. Sita a prouvé sa chasteté en sortant du feu sans entrave.

De retour à Ayodhya, Bharata s'est préparé au retour de son frère aîné Rama de la manière la plus grandiose possible. Bharata, un jeune frère idéal, a attendu son frère avec impatience pendant 14 longues années. Il a vécu comme un ermite dans un petit chalet pendant l'exil de son frère. Par conséquent, l'épisode de Bharata Milap devient lui aussi significatif. Peu après son retour à Ayodhya, Bharata lui-même a interprété le Rajyabhishek (la cérémonie de prestation de serment du roi) de Shri Rama. Il devient ainsi le roi d'Ayodhya. On pense que lorsque Rama est retourné à Ayodhya, c'était une nuit de nouvelle lune.

Les gens illuminaient leurs maisons et le chemin le long duquel le seigneur Rama était attendu avec des diyas. Partout, on pouvait voir l'effet scintillant des lumières. Ils décoraient également les chemins avec des Rangolis colorés et des Rangolis de fleurs. Leurs joies ne connaissaient pas de limites, car leur roi revenait. Ils portaient de nouveaux vêtements, dansaient et chantaient ses louanges.

Depuis lors, il est devenu habituel de célébrer le jour du retour de Rama avec beaucoup d'enthousiasme. Suivant la tradition, les gens portent des vêtements neufs, décorent leurs maisons et prient pour que le Seigneur Rama répande ses bénédictions sur leurs proches.

Même à l'époque actuelle, la nuit d'Amavasya du mois d'Ashwin est remplie de lumières de toutes sortes. On voit encore des Rangolis au seuil des maisons de nombreuses personnes. L'ère du Seigneur Rama est peut-être révolue, mais la vivacité des célébrations de Divali n'en est pas pour autant diminuée. Rama, l'ancienne idole des âges héroïques, représente l'incarnation de la vérité, de la moralité, le fils idéal, le mari idéal et surtout le roi idéal.

Des cris de victoire joyeux retentissaient à Rama, tandis que les dieux du ciel déversaient des fleurs et des guirlandes pour célébrer et montrer leur plaisir. Rama dirigeait Ayodhya avec sagesse. Tout le monde, y compris les animaux et les arbres, était heureux et satisfait.

 

Divali, la fête des lumières, est une célébration qui dure cinq jours.

1) Dhanteras

Dhanteras marque le premier jour des cinq jours du festival de Divali. Dans le mot Dhanteras, "Dhan" signifie richesse. Le jour de Dhanteras, la déesse Lakshmi est vénérée pour apporter prospérité et bien-être. Ce jour est donc important pour le monde des affaires.

Ce premier jour des célébrations de Divali est d'une grande importance. En Inde occidentale, les maisons et les locaux commerciaux sont rénovés et décorés. Les entrées sont colorées avec de jolis motifs traditionnels de Rangoli pour accueillir Lakshmi, la déesse de la richesse et de la prospérité. Pour indiquer son arrivée tant attendue, de petites empreintes de pied sont dessinées avec de la farine de riz et de la poudre de vermillon dans toutes les maisons.

Des lampes sont allumées toute la nuit. Croyant que ce jour est propice, les femmes achètent traditionnellement de l'or ou de l'argent ou au moins un ou deux nouveaux ustensiles. On pense que le nouveau Dhan ou une forme de métal précieux est un signe de chance. La Lakshmi Puja est exécutée le soir, lorsque de minuscules diyas d'argile sont allumées pour chasser les ombres des mauvais esprits. Des chants de dévotion à la gloire de Lakshmi sont également chantés.

Tout en allumant la diya, les fidèles peuvent aussi demander les bénédictions de la déesse Parvati, qui aurait joué aux dés avec son mari, le seigneur Shiva, la veille de Divali. L'acte d'allumer la diya peut également porter chance. Les adorateurs réfléchissent également à leurs bénédictions et rendent grâce en allumant des diyas, qui peuvent également être le symbole de la propre illumination d'une personne.

 

Légendes des dhanteras

Une histoire très intéressante sur Dhanteras raconte qu'un jour, le fils du roi Hima, âgé de 16 ans, fut condamné à mourir, selon son horoscope, par une morsure de serpent le quatrième jour de son mariage. Ce jour-là, sa jeune femme ne lui a pas permis de dormir. Elle déposa tous les ornements et beaucoup de pièces d'or et d'argent en un grand tas à l'entrée du boudoir de son mari et alluma d'innombrables lampes un peu partout.

Et elle continua à raconter des histoires et à chanter des chansons. Lorsque Yama, le dieu de la mort, arriva là sous la forme d'un serpent, ses yeux furent aveuglés par toutes ces lumières brillantes et il ne put entrer dans la chambre du Prince.

Il est donc monté sur le tas d'ornements et de pièces de monnaie et est resté assis toute la nuit à écouter les chants mélodieux. Le matin, il s'en alla tranquillement. La jeune femme sauva ainsi son mari des griffes de la mort. Depuis lors, ce jour de Dhanteras est connu comme le jour de Yamadeepdaan et les lampes sont maintenues allumées toute la nuit en adoration révérencielle à Yama, le dieu de la mort.

Selon une autre légende populaire, lorsque les dieux et les démons ont remué l'océan pour obtenir de l'Amrit ou du nectar, Dhanavantri (le médecin des dieux et une incarnation de Vishnu) est apparu le jour de Dhanteras en portant une jarre d'élixir.

2) Choti Divali ~ Narak Chaturdasi

Le deuxième jour, à Narak Chaturdasi, il est de tradition de prendre un bain d'huile avant le lever du soleil avec de l'Uptan, une pâte de farine de gramme et des poudres parfumées.

Dans le nord de l'Inde, en particulier dans des endroits comme le Pendjab, le Divali est consacré au culte du Seigneur Rama. Au Bengale, Kali/Durga, la déesse de la force, est vénérée. Le Divali est l'une des rares fêtes hindoues à être célébrée dans toute l'Inde. Pour les Jaïns, Deepavali a une signification supplémentaire par rapport au grand événement de Mahaveera qui atteint la Béatitude éternelle du Nirvaana. Ainsi, la veille du Divali est célébré sous le nom de Chhoti Divali ~ Narak Chaturdasi, ou petit Divali.

Il s'agit d'un Divali à plus petite échelle, avec moins de lumières allumées et moins de feux d'artifice. Le matin suivant Choti Divali, les femmes de la maison font de beaux rangolis colorés dans l'embrasure de la porte et dans la cour.

Les minuscules empreintes de pieds faites à partir de pâte de riz sont une caractéristique particulière des rangolis faits pour Divali. Dans les maisons hindoues, les célébrations de Chhoti Divali comprennent une puja rituelle à la déesse Lakshmi et aussi à Rama le soir. Des chants en l'honneur du Dieu sont chantés et l'aarti est exécuté.  

3) Lakshmi Puja sur Divali

Le premier ou troisième jour de la fête de Divali est le plus important, pour Lakshmi Puja et est entièrement consacré à la déesse Lakshmi. Ce jour-là, le soleil passe devant la Balance qui est représentée par la balance. On pense donc que cette conception de la Balance a suggéré l'équilibrage des livres de comptes et leur fermeture.

Le jour de la Lakshmi Puja tombe la nuit noire d'Amavasya. Des cloches et des tambours retentissent dans les temples, tandis que les gens invoquent la déesse Lakshmi dans un merveilleux et saint déversement de leur cœur. Tout à coup, l'obscurité impénétrable est traversée par d'innombrables rayons de lumière pendant un instant et l'instant suivant, un flamboiement de lumière descend du ciel vers la terre alors que la déesse aux pieds d'or Lakshmi se pose sur la terre dans toute sa gloire céleste au milieu de chants d'hymnes védiques.



Une sublime lumière de connaissance se lève sur l'humanité et cette illumination de soi s'exprime à travers les lampes scintillantes qui illuminent les palais des riches aussi bien que les humbles demeures des pauvres. On croit que ce jour-là, Lakshmi se promène dans les champs verts et bénit l'humanité en lui offrant l'abondance et la prospérité.

Lakshmi Puja ~ le culte de la déesse de la richesse ~ est l'événement principal de Divali dans le nord et l'ouest de l'Inde. Il est extrêmement important de garder la maison impeccablement propre et pure à cette époque. La déesse Lakshmi préfère la propreté, et on dit qu'elle visite d'abord la maison la plus propre. C'est également la raison pour laquelle le balai est vénéré ce jour-là avec des offrandes de haldi et de kumkum (curcuma et vermillon).

Le soir, des lampes sont allumées pour accueillir Lakshmi. On pense qu'elles éclairent son chemin. La puja de Lakshmi consiste en une puja combinée de cinq divinités: Ganesha est vénérée au début de chaque acte de bon augure comme Vighnaharta ; Lakshmi est vénérée sous ses trois formes ~ Mahalakshmi, la déesse de la richesse et de l'argent, Mahasaraswati, la déesse des livres et du savoir, et Mahakali ; Kuber, le trésorier des dieux, est également vénéré. La Govardhan-Puja est également célébrée dans le nord le quatrième jour. Ce jour est aussi observé comme Annakoot, qui signifie "montagne de nourriture". Dans les temples, en particulier à Mathura et à Nathadwara, les divinités reçoivent des bains de lait et sont vêtues d'atours brillants avec des ornements de diamants, de perles, de rubis et d'autres pierres précieuses éblouissantes.

Après les prières et le culte traditionnel, d'innombrables variétés de délicieuses sucreries sont offertes aux divinités, puis les fidèles s'approchent et prennent Prasad.

 

4) Bestavarsh ~ Padwa et Govardhan Puja

Le quatrième jour est appelé Padwa et marque le couronnement du roi Vikramaditya et Vikaram-Samvat a commencé à partir de ce jour Padwa. Le lendemain de la Lakshmi Puja, la plupart des familles célèbrent la nouvelle année en s'habillant de vêtements neufs, en portant des bijoux et en rendant visite aux membres de la famille et aux collègues de travail pour leur offrir des bonbons, des fruits secs et des cadeaux.

Gudi Padwa est le symbole de l'amour et de la dévotion entre la femme et le mari. Ce jour-là, les filles nouvellement mariées avec leurs maris sont invitées à des repas spéciaux et reçoivent des cadeaux. Autrefois, les frères allaient chercher leurs sœurs chez leur belle-famille pour ce jour important. La Govardhan Puja est également pratiquée dans le nord ce jour-là.

 

Govardhan est une petite colline à Braj, près de Mathura, et en ce jour de Divali, les habitants du Punjab, de l'Haryana, de l'Uttar Pradesh et du Bihar construisent des collines de bœufs, les décorent de fleurs, puis les adorent. Cette fête commémore le soulèvement du mont Govardhan par Krishna.

Les habitants de Gokul avaient l'habitude de célébrer un festival en l'honneur du Seigneur Indra et le vénéraient après la fin de chaque saison de mousson, mais une année particulière, le jeune Krishna les a empêchés d'offrir des prières au Seigneur Indra qui, dans une terrible colère, a envoyé un déluge pour submerger Gokul.

Les gens craignaient que le déluge ne soit le résultat de leur négligence envers Indra. Mais Krishna leur assura qu'aucun mal ne leur arriverait. Il souleva le mont Govardhan du petit doigt et protégea les hommes et les bêtes de la pluie. Cela lui donna l'épithète Govardhandhari. Après cela, Indra a accepté la suprématie de Krishna.

Ce jour est aussi observé comme Annakoot, qui signifie "montagne de nourriture". Les gens pieux restent éveillés toute la nuit et préparent 56 ou 108 types de nourriture pour le bhog,

l'offrande de nourriture à Krishna. Dans les temples, les divinités reçoivent un bain de lait, vêtues d'atours brillants avec des ornements de diamants, perles, rubis et autres pierres précieuses éblouissantes.

Après les prières et le culte traditionnel, d'innombrables variétés de délicieuses sucreries sont cérémonieusement élevées sous la forme d'une montagne devant les divinités, comme Bhog, puis les dévots s'approchent de la montagne de la nourriture et y prennent Prasad.

 

5) Bhai Duj / Bhaiya Duj / Bhai Dooj

Le cinquième ou le dernier jour de Divali est Bhaiya Dooj, plus connu sous le nom de Bhai Dooj. La raison pour laquelle cette fête est connue sous le nom de Bhai Dooj est qu'elle tombe le deuxième jour après la nouvelle lune, c'est-à-dire le jour de Dooj. Et c'est un jour où l'on prie pour la longue vie du frère, que l'on appelle bhayya ou bhai.

Selon les écritures religieuses, Yamaraj, le dieu de la mort, est allé visiter la maison de sa sœur après une longue période de séparation. Sa sœur, Yami, était très heureuse de le voir et l'a accueilli en lui mettant une marque de bon augure sur le front pour son bien-être. Yami et Yamraj ont ensuite partagé un repas. Il était si heureux de l'accueil de sa sœur qu'il a proclamé que chaque année, le jour du dooj, si une sœur met un tilak sur le front de son frère, alors personne ne peut lui faire de mal. 

À ce jour, cette tradition est respectée. Les sœurs exécutent la puja pour la sécurité et le bien-être de leurs frères. En retour, les frères offrent des cadeaux à leurs sœurs en gage d'amour.

Une autre version Le Seigneur Krishna, après avoir tué Narakasur, le roi asura, est allé rencontrer sa soeur Subhadra. Subhadra l'a accueilli de manière traditionnelle en lui montrant une lumière et en lui mettant sur le front un tilak de sa protection de soeur. Une autre légende dit que Bhagawaan Mahavir a trouvé le nirvana, son frère Raja Nandivardhan était très bavard et son frère lui manquait beaucoup. Soeur Sudarshana a alors réconforté son frère.

Depuis lors, les femmes sont vénérées lors de ce festival. La fête de Divali est incomplète sans bhai dooj. L'essence du festival Bhai dooj est qu'il est célébré pour renforcer l'amour entre frères et soeurs. C'est une journée de partage de la nourriture, d'échange de cadeaux et d'ouverture au plus profond des cœurs. Les frères et sœurs se font plaisir en ce jour en se faisant des cadeaux les uns aux autres. Des cadeaux variés, spécialement conçus pour le bhai dooj, sont disponibles sur le marché.

 

Lakshmi

La déesse Lakshmi est vénérée dans tous les foyers hindous. Dans de nombreuses maisons hindoues, la coutume veut que la femme mette le tilak rouge sur le front de son mari, lui fasse une guirlande et fasse son "Aarti" avec une prière pour sa longue vie.

En reconnaissance de tous les soins que la femme lui prodigue, le mari lui offre un cadeau coûteux. Ce Gudi Padwa est le symbole de l'amour et de la dévotion entre la femme et le mari. Ce jour-là, les filles nouvellement mariées avec leurs maris sont invitées à des repas spéciaux et reçoivent des cadeaux.

La célébration du Divali est une occasion très heureuse pour tous. Divali est la fête de Lakshmi, déesse de la prospérité et de la richesse. On pense que Lakshmi rend visite à tout le monde pendant le Divali et apporte la paix et la prospérité à tous.

La nuit de Divali, la Lakshmi-Puja est exécutée le soir. Une Pujan traditionnelle est exécutée après le coucher du soleil dans toutes les maisons. Cinq diyas (lampes) de ghee sont allumées devant les divinités, des friandises traditionnelles sont offertes à la déesse Lakshmi et des chants de dévotion sont chantés en son honneur.

Après Deepawali Puja, les gens allument des lampes dans leurs maisons pour faire entrer la lumière et chasser l'obscurité du monde. 

 

 

Articles Récents

Le Steampunk, c'est quoi exactement?

Pour que les choses soient plus claires pour ceux qui ne le connaissent pas, le steampunk est un sous-genre de la science-fiction qui intègre la technologie et les conceptions esthétiques...

En savoir plus

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré